Challenges to Comprehension Implied by the Logo
of Laetus in Praesens
University of Earth Alternative view of segmented documents via Kairos

1992

La Transdisciplinarité et les Volumes

L'articulation des relations entre les disciplines à l'aide des propriétés des polyèdres

- / -


Présenté au Congrès International Régional UITF: Concepts et Outils Transdisciplinaires: méthodologies pour la recherche, l'enseignement et le développement (Rennes, Décembre 1992). Published in Concepts et Outils Transdisciplinaires. (Paris, Union des Ingénieurs et des Techniciens Utilisant la Langue Française, 1992, pp. 75-76). For English variant see: Geometry of Organizations, Policies and Programmes (1992)


Sommaire

1. Cette exploration part de la nécessité urgente d'arriver à une vue globale et compréhensible de la diversité des perspectives disciplinaires demandées par la crise mondiale. Ni les décideurs ni l'électorat n'acceptent encore les discours ou les textes des spécialistes. Avec les politiciens eux-mêmes, ceux-ci ont perdu leur crédibilité suite à leurs réponses fragmentaires aux problèmes de la société.

2. Lors du "Sommet de la Terre" (Rio de Janeiro, juin 1992) bien des questions clés ont été débattues. Pour autant qu'il y ait des conclusions, elles se présentent comme une collection disparate des perspectives -- des îlots de clarté dans un océan de confusion. Malgré les spécialistes, malgré le besoin de vue d'ensemble, la notion de système de disciplines complémentaires est absente.

3. Dans un contexte global, l'on est encore au stade de chercher des compromis à l'intérieur de domaines bien choisis -- sans se soucier des effets globaux de tels compromis. Le progrès pénible dont on se félicite, cache la faiblesse de tels accords isolés. Avec beaucoup de naïveté, l'on prétend qu'il sera possible de pallier aux problèmes avec une accumulation progressive et désordonnée de ceux-ci.

4. Afin d'explorer un cadre de réflexion plus global, en préparation pour un dialogue inter-sectoriel lors du Sommet de la Terre, une autre approche a été entamée. La question de base est comment sortir de la linéarité des réflexions inter-disciplinaires, c'est à dire la notion dangereusement polarisante de "liens" entre disciplines ou domaines d'action? N'y a-t-il pas un langage métaphorique caché dans l'emploi des termes géométriques lors de l'élaboration des arguments: point, ligne, centre, etc? Dans ce cas, est-ce que l'on court le risque d'être piégé par des métaphores simplistes sans profiter des métaphores plus riches dans la même série: surface, volume, polyèdre? L'on remarquera la transition entre l'unidimensionnel vers la tridimensionnel.

5. Suivant cette logique, les points soulevés dans une cinquantaine de textes (déclarations, etc) de différents secteurs (généraux et spécialisés) en vue de ce Sommet ont été codées et regroupées de manière a permettre leur localisation sur la surface d'un polyèdre d'une complexité adéquate (voir verso).

6. Un polyèdre avec un certain degré de symétrie peut ainsi servir comme système de codification pour un ensemble de préoccupations de secteurs différents (ayant éventuellement des éléments en communs). Le nombre de codes possible a été limité à 6, correspondant aux cercles générateurs du polyèdre choisi. L'intersection de ces cercles définissait des surfaces (soit des triangles, soit des pentagones) auxquelles des préoccupations sectorielles du Sommet ont pu être associées.

7. Un des mérites de cette approche est de démontrer que c'est uniquement dans une construction tridimensionnelle que les contradictions et correspondances entre des préoccupations conceptuellement "discontinues" pourraient trouver une réconciliation stable. Dans sa représentation bi-dimensionelle (voir verso) la logique est difficile à décerner. Par contre, en trois dimensions (en découpant, pliant et collant) une structure "globale" se manifeste. Une structure de ce type peut servir comme carte afin d'indiquer les liens utiles entre zone de préoccupations, que ce soit sur le plan des textes légaux, de structuration institutionnelle, ou de système d'information. Ce sont ces liens "utiles" qui sont garants de la stabilité globale. C'est de ce point de vue qu'un réseau d'accords peut être valablement envisagé afin de trouver des compromis intéressants et viables -- et même moins contraignants que des accords conventionnels.

8. Bien sur, le polyèdre présenté n'est qu'un exemple de toute une série. Les textes de base le sont également -- tout n'a pas été évoqué lors des réunions en vue de Rio! Se pose alors la question de la signification des relations entre de tels polyèdres par rapport au souci initial. La complexité du polyèdre choisi peut correspondre au degré d'articulation de l'ensemble conceptuel global -- et ainsi au défi à la compréhension globale. Mais l'on peut "replier" de tels polyèdres (par transformation géométrique en respectant des invariants) pour en faire des versions plus simples, si cela suffit pour faire passer une compréhension globale d'un ensemble de préoccupations. L'on conçoit facilement le rôle d'un programme d'ordinateur (avec une base de données associée) dans la gestion de ces perspectives d'ensemble à des fins différentes.


References

Anthony Judge:

creative commons license
this work is licenced under a creative commons licence.