Challenges to Comprehension Implied by the Logo
of Laetus in Praesens
University of Earth Alternative view of segmented documents via Kairos

1973

"World Problems Project"

Resumé des travaux en cours

- / -


Note préparée pour le Colloque international sur la perception nouvelle des menaces (UNESCO, 29 novembre - 1 décembre 1973), Séance n°4
[voir la version web des bases de données en 2006]


1. Organisation du projet.

Trois organisations collaborent à ce projet : Union des Associations Internationales, éditeur des ouvrages de référence sur les organisations internationales (notamment l'Annuaire des Organisations Internationales); Mankind 2000, reconnu pour sa promotion des conférences internationales de futurologie; et le Center for Integrative Studies, centre d'études sur les questions touchant la politique scientifique. Le travail, commencé en août 1972, se fait au siège de l'UAI à Bruxelles.

2. Nature du projet.

Le projet se divise en trois sections majeures : problèmes mondiaux, disciplines dites "intégratives", etdëveloppement de l'homme, dont la première requiert 90% des ressources. L'activité principale de cette section est la collecte des renseignements déjà publiés sur les problèmes considérés d'importance mondiale (ou continentale) par les organisations, de préférence internationales, qui s'en occupent. Ces informations sont triées et classées par problèmes pour permettre la rédaction d'une description de format normalisé à propos de chaque problème. Ces descriptions seront incorporées dans une banque de données, pour permettre notamment l'édition en 1974 d'un Yearbook of World Problems, Integrative Disciplines and Human Development, d'environ 1000 pages (et analogue à l'Annuaire des Organisations Internationales).

3. Aspects uniques

  1. Nombre de problèmes : Les critères sont larges pour rester sensibles à une gamme très étendue de problèmes -- le but étant de refléter l'univers des problèmes tel qu'il est ressenti et formulé par les percepteurs et non d'un point de vue donné d'avance. Ainsi le nombre de problèmes "enregistrés" s'élève déjà à 3000. Le triage par "importance" est à faire par chaque utilisateur avec l'apport de son propre système de valeurs et de priorités. Manque d'un système de classification : Les problèmes sont classés dans un ordre séquentiel sans signification. Différents index les regroupent selon différents systèmes de classification. Un accent important est mis sur les interactions de différentes sortes (voir ci-dessous) entre les problèmes. Ainsi les problèmes se situent les uns par rapport aux autres dans des réseaux interconnexes. Ceci représente en fait une classification plus subtile que les hiérarchies de classement traditionnel. D'autres regroupements par classe peuvent être faits par chaque utilisateur avec l'apport de son propre système de catégories.

  2. Autres références : Les réseaux de problèmes demandent l'utilisation d'un réseau de disciplines (c.à.d. systèmes de pensée). La deuxième section du projet en dressera la liste (environ 1.200) et indiquera quelle discipline s'occupe de quel problème. De la même façon, des renvois seront faits des problèmes vers les organisations internationales qui s'en occupent (déjà répertorié dans l'Annuaire mentionné ci-dessus). La troisième section essaiera de dresser la liste des valeurs (ca.300) pour faire une liaison systématique avec les problèmes (chaque problème peut être considéré comme une valeur "déguisée").

  3. Nature évolutive : II est évident qu'un travail de cette nature n'est jamais complet. Premièrement les perceptions et les problèmes évoluent, secondement l'acquisition et le traitement des informations par une seule équipe introduisent des imperfections. Pour ces raisons l'édition du Yearbook of World Problems est envisagé comme un moyen pratique et économique de dialoguer avec un réseau d'expertise, chaque édition devenant en quelque sorte un cycle dans un processus du type Delphi. Des données et problèmes nouveaux et des modifications aux relations entre problèmes peuvent ainsiêtre incorporés à chaque édition. Le projet établira donc un cadre "ouvert" pour permettre l'insertion des nouveaux types de menaces dans le réseau sans craindre la bousculade d'un système de catégories soigneusement mis au point.

4. Description détaillée de l'information recherchée

4.1 Les Problèmes Mondiaux.

4.2 Les Disciplines "Integratives"

4.3 Le développement de l'Homme.

Dans cette section, comme dans la précédente, il y aura une bibliographie, un glossaire, une liste des périodiques, personnes et centres d'études, et une liste de valeurs renvoyant aux problèmes correspondants. Les disciplines sont les outils pour résoudre les problèmes; cette section essayera de documenter les diffërentes fins de cette action, c'est-à-dire les différentes conceptions de la nature du développement de l'homme en tant qu'être humain, plutôt qu'unité économique.

5. Interaction des sections

La section problèmes sera la majeure partie de l'ouvrage. Les autres sections et les interactions entre les trois sections ne sont pas, pour cette raison, amoindries. Il se fait que les problèmes sont plus concrets et soulèvent moins de controverses et de désaccords que les systèmes de pensée qui se veulent concernés par eux ou les valeurs qui les rendent visibles.
On espère que la juxtaposition et les renvois entre les sections mettront en évidence des relations jusqu'à présent plutôt implicites qu'explicites.

6. Philosophie

7. Action future possible.

Une évolution dans une telle direction n'est pas d'un intérêt secondaire. Une difficulté actuelle majeure est la compréhension de la complexité, sans sa simplification. L'exposition en texte dans la terminologie d'une seule discipline ne rend pas cette complexité assez "transparente" pour être comprise dans plusieurs secteurs. De plus, et sans une fragmentation des données, le réseau de problèmes devrait être compris et interrogé à plusieurs fins, telles que : recherche, politique scientifique, enseignement, administration des programmes, informations publiques. Il est à espérer que des expériences pourront être faites dans ce domaine sur la base des informations collectionnées par ce projet.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License..